LEX LUTHOR

retour aux fiches

Luthor a passé une partie de sa jeunesse dans les bas quartiers de Metropolis. Ses parents sont morts dans un accident de voiture quand il avait 13 ans. La conception d'un avion orbital surnommé le LexWing rend Luthor célèbre en tant qu'ingénieur. Son succès lui fait gagner des contrats du Département de la Défense pour sa nouvelle compagnie LexCorp. À l'origine une simple société aérospatiale, Lex a diversifié ses possessions et développée sa puissance, sa renommée, et sa richesse, faisant de Metropolis son centre d'opérations. En dépit d'allégations criminelles fréquentes, il est parvenu à garder un casier judiciaire vierge.

Luthor avait été marié huit fois et poursuivait Lois Lane (sans succès) quand Superman débuta. Après avoir mis en scène un test pour Superman, Luthor espérait le persuader de se mettre à son service, mais à la place le maire nomma Superman agent extraordinaire au service de la ville et demanda qu’il arrête Luthor pour compromission. Étant arrêté, même pour une charge mineure, Luthor enragea, et commença ainsi sa campagne pour détruire Superman, il a juré qu'il verrait la mort de Superman.

BizarroLuthor créa Bizarro, et essaya d'apprendre l'identité de Superman. Quand ses agents décidérent que Superman devait être Clark Kent, Luthor choisi de penser à une analyse erronée, plutôt de croire que quelqu'un avec de telles superpuissances adopterait une telle identité. Lex obtint de la Kryptonite, et en employa un morceau pour faire un anneau, qu'il porta pour le protéger de Superman. Il réussit à éloigner Superman, mais la Kryptonite l'affecta aussi, et il perdit d'abord sa main, puis devint malade en phase terminale à cause de l'exposition prolongée au rayonnement de Kryptonite.

Dans une tentative désespérée de survivre, Luthor truqua sa mort en testant un de ses propres jets expérimentaux. Pendant ce vol, Lex Luthor mourait apparemment dans un accident d'avion... mais il avait fait placer son cerveau dans le corps d'un clone nouvellement développé, créé par Dabney Donovan.

Dû à la disparition soudaine de Luthor, ses sociétés à Metropolis commencèrent à disparaître et l'économie fut paralysée quand LexCorp ferma sans héritier. Sous peu, un "héritier" à LexCorp fut trouvé: Lex Luthor II, la ville l' accueillit comme un héros. Lex Luthor II apparaissait comme un jeune, Australien aux cheveux roux, anxieux de faire oublier la réputation de son pére, mais en réalité, c'était Lex Luthor I dans un corps cloné.

Lex Jr géra LexCorp à Metropolis et sembla tout à fait respectable. Supergirl, émue de sa ressemblance avec le Lex Luthor de son Univers de Poche, tomba amoureuse de lui pendant une courte période.

Cependant, une maladie commençât à tuer tout les clones dans Metropolis, et Luthor tomba rapidement malade. Lois Lane découvrit alors la preuve que Lex Luthor Jr était vraiment Lex Luthor I, causant du tort à sa réputation et sa perte de contrôle sur LexCorp.

Tandis qu'il mourait, il causa la destruction d'une partie de Metropolis. Le corps de Luthor tomba alors dans le coma, et il fut amené aux laboratoires S.T.A.R. Lentement, il commençait à récupérer, mais accepta l'offre du démon Neron de guérir instantanément en échange de son âme.

Luthor se moqua de perdre son âme. Chauve une fois de plus, mais sain, Luthor a joint ses forces avec celles de Contessa et recommença à comploter contre Superman. Lui et la Contessa étaient mariés. Cependant, après la naissance de leur fille, Lena, la Contessa fut emprisonné. Elle s'évada, et attendit son heure, jusqu'à ce que Lex organise sa mort.

Luthor retourna à la vie publique pendant la crise Final Night, essayant d'aider à sauver le soleil. Trainé en justice, il parvint à convaincre la cour que son clone avait en fait commis tous ses crimes. Toutes les charges ont été écartés tandis qu'on présenta le clone en tant que preuve de son innocence. Pendant le procés, Luthor réussit à convaincre la cour d'analyser la Kryptonite qui, disait il, avait causé sa maladie. Les agents de Luthor parvinrent à échanger l'anneau par une copie.

Luthor a sauté sur l'occasion de mettre la Daily Planet hors d'affaires quand il fut mis en vente. Luthor l'acheta, le ferma et congédia presque tous les employés, y compris Clark Kent. Luthor créa LexCom, un conglomérat de journaux qui était complètement basé sur Internet. Lois Lane fut un des quelques employés à qui fut offert un travail chez LexCom. Luthor essaya de commander Lois, en la maintenant sous sa commande, et en laissant son mari, Clark Kent,. Lex revendit mystérieusement le Daily Planet, permettant à Lois, à jimmy, à Perry et à Clark de travailler encore ensemble. On appris par la suite que Lex et Lois avaient conclu un deal: Lois laisserait de coté un scoop quand Luthor le lui indiquerait.

Pendant le saga de Brainiac 13, Lex sacrifia sa fille Lena pour assurer son contrôle continu sur Metropolis. Assez étonnamment, les jour suivant, Luthor enregistra un énorme nombre de brevets, plus de 500, toute de technologie B13.

Le désir d'être plus reconnu que Superman était plus que jamais la préoccupation de Luthor. Après avoir lu un article dans le journal au sujet de l'attachement de Superman au bureau ovale et de l'homme qui tenait ce poste, il sentit qu'il n'y avait qu'une chose à faire... devenir président des Etats Unis.

À l'immense surprise de chacun, tandis que les votes étaient comptés en Floride, Luthor laissa Bush et Gore à leurs querelles et remporta l'élection haut la main. Luthor avait des plans pour partager sa chance avec chaque citoyen américain par une vaste restructuration économique et une réforme majeure sur les soins médicaux. Il promit qu'aucun enfant ne serait affamé et aucun innocent ne souffrirait sous l'oeil bienveillant de son administration. Il projette d'établir une participation des méta-humains dans le gouvernement, et a encouragé les jeunes à travers le pays à embrasser leurs exemples.

En privé, Luthor est comblé d'avoir pu surpasser "l'extraterrestre"(surnom qu'il donne à Superman). Il estime qu'avec les Etats-Unis sous sa commande directe le pays atteindra des sommets jamais atteints depuis que les présidents se succèdent dans le bureau ovale.